Loup Y Es-Tu ?!

Je souhaite ce forum, un lieu de partage : de réflexion(s), d'idées, de liens. Pour parler de la Vie, de psychologie, d'esprit (dans chaque sens du terme), de nos sages intérieurs ou ... Et aussi de nos lectures et de nos expériences...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoire imaginaire, collective et personnelle !

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
§_lumineuse_§

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 22/09/2008

MessageSujet: Histoire imaginaire, collective et personnelle !   Jeu 25 Sep - 12:52

Par une belle journée d'automne,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 287
Date d'inscription : 20/09/2008

MessageSujet: Re: Histoire imaginaire, collective et personnelle !   Jeu 25 Sep - 12:58

Par une belle journée d'automne,
Le vent soufflait un nouvel air,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onestlevain.forumactif.org
§_lumineuse_§

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 22/09/2008

MessageSujet: Re: Histoire imaginaire, collective et personnelle !   Jeu 25 Sep - 20:36

Par une belle journée d'automne,
Le vent soufflait un nouvel air,
et le temps d'une seconde j'ai pu sentir,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
crepuscule

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/09/2008

MessageSujet: Re: Histoire imaginaire, collective et personnelle !   Jeu 25 Sep - 21:08

Par une belle journée d'automne,
Le vent soufflait un nouvel air,
et le temps d'une seconde j'ai pu sentir,
sa caresse sur ma peau, et les frissons parcourir
mon corps entier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
§_lumineuse_§

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 22/09/2008

MessageSujet: Re: Histoire imaginaire, collective et personnelle !   Jeu 25 Sep - 23:19

Par une belle journée d'automne,
Le vent soufflait un nouvel air,
et le temps d'une seconde j'ai pu sentir,
sa caresse sur ma peau, et les frissons parcourir
mon corps entier.
Est ce que c'est un souvenir ou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 287
Date d'inscription : 20/09/2008

MessageSujet: Re: Histoire imaginaire, collective et personnelle !   Ven 26 Sep - 17:25

Par une belle journée d'automne,
Le vent soufflait un nouvel air,
Et le temps d'une seconde j'ai pu sentir,
Sa caresse sur ma peau, et les frissons parcourir
Mon corps entier.
Est ce que c'est un souvenir ou
Un rêve délicieux devenu réalité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onestlevain.forumactif.org
§_lumineuse_§

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 22/09/2008

MessageSujet: Re: Histoire imaginaire, collective et personnelle !   Dim 28 Sep - 0:46

Par une belle journée d'automne,
Le vent soufflait un nouvel air,
Et le temps d'une seconde j'ai pu sentir,
Sa caresse sur ma peau, et les frissons parcourir
Mon corps entier.
Est ce que c'est un souvenir ou
Un rêve délicieux devenu réalité ?
D'ou vient cette lumière ? Le soleil se lève...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 287
Date d'inscription : 20/09/2008

MessageSujet: Re: Histoire imaginaire, collective et personnelle !   Dim 28 Sep - 9:46

Par une belle journée d'automne,
Le vent soufflait un nouvel air,
Et le temps d'une seconde j'ai pu sentir,
Sa caresse sur ma peau, et les frissons parcourir
Mon corps entier.
Est ce que c'est un souvenir ou
Un rêve délicieux devenu réalité ?
D'où vient cette lumière ? Le soleil se lève...
Oh ! Oui : le soleil se lève et éclaire notre amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onestlevain.forumactif.org
crepuscule

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/09/2008

MessageSujet: Re: Histoire imaginaire, collective et personnelle !   Ven 3 Oct - 22:18

Par une belle journée d'automne,
Le vent soufflait un nouvel air,
Et le temps d'une seconde j'ai pu sentir,
Sa caresse sur ma peau, et les frissons parcourir
Mon corps entier.
Est ce que c'est un souvenir ou
Un rêve délicieux devenu réalité ?
D'où vient cette lumière ? Le soleil se lève...
Oh ! Oui : le soleil se lève et éclaire notre amour.
cet amour si doux, si joyeux, qui nous fait ressentir
le moindre frémissement, le moindre chuchotis,
des millions d'êtres qui nous entourent,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 287
Date d'inscription : 20/09/2008

MessageSujet: Re: Histoire imaginaire, collective et personnelle !   Lun 6 Oct - 10:22

Par une belle journée d'automne,
Le vent soufflait un nouvel air,
Et le temps d'une seconde j'ai pu sentir,
Sa caresse sur ma peau, et les frissons parcourir
Mon corps entier.
Est ce que c'est un souvenir ou
Un rêve délicieux devenu réalité ?
D'où vient cette lumière ? Le soleil se lève...
Oh ! Oui : le soleil se lève et éclaire notre amour.
Cet amour si doux, si joyeux, qui nous fait ressentir
le moindre frémissement, le moindre chuchotis,
des millions d'êtres qui nous entourent, et
Qui sont si différents et pourtant si semblables.
C'est ainsi que l'on peut pleurer ou rire de leur histoire :
elle est aussi la nôtre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onestlevain.forumactif.org
Akela



Messages : 164
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: Histoire imaginaire, collective et personnelle !   Mar 21 Oct - 9:44

Sujet: Re: Histoire imaginaire, collective et personnelle ! Lun 6 Oct - 9:22

--------------------------------------------------------------------------------

Par une belle journée d'automne,
Le vent soufflait un nouvel air,
Et le temps d'une seconde j'ai pu sentir,
Sa caresse sur ma peau, et les frissons parcourir
Mon corps entier.
Est ce que c'est un souvenir ou
Un rêve délicieux devenu réalité ?
D'où vient cette lumière ? Le soleil se lève...
Oh ! Oui : le soleil se lève et éclaire notre amour.
Cet amour si doux, si joyeux, qui nous fait ressentir
le moindre frémissement, le moindre chuchotis,
des millions d'êtres qui nous entourent, et
Qui sont si différents et pourtant si semblables.
C'est ainsi que l'on peut pleurer ou rire de leur histoire :
elle est aussi la nôtre !

les feuilles rouge et ocre, luisent sous mes pas au petit matin,
et je sens l'air humide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akela



Messages : 164
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: Histoire imaginaire, collective et personnelle !   Mar 21 Oct - 11:50

Par une belle journée d'automne,
Le vent soufflait un nouvel air,
Et le temps d'une seconde j'ai pu sentir,
Sa caresse sur ma peau, et les frissons parcourir
Mon corps entier.
Est ce que c'est un souvenir ou
Un rêve délicieux devenu réalité ?
D'où vient cette lumière ? Le soleil se lève...
Oh ! Oui : le soleil se lève et éclaire notre amour.
Cet amour si doux, si joyeux, qui nous fait ressentir
le moindre frémissement, le moindre chuchotis,
des millions d'êtres qui nous entourent, et
Qui sont si différents et pourtant si semblables.
C'est ainsi que l'on peut pleurer ou rire de leur histoire :
elle est aussi la nôtre !

les feuilles rouge et ocre, luisent sous mes pas au petit matin,
et je sens l'air humide ruisselé doucement sur ma peau.
une jeune demoiselle sur son cheval gris descend au pas, la petite route en contrebas
vers la petite plage, où la brume et la mer se disputent la place
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 287
Date d'inscription : 20/09/2008

MessageSujet: Re: Histoire imaginaire, collective et personnelle !   Mar 21 Oct - 15:18

Par une belle journée d'automne,
Le vent soufflait un nouvel air,
Et le temps d'une seconde j'ai pu sentir,
Sa caresse sur ma peau, et les frissons parcourir
Mon corps entier.
Est ce que c'est un souvenir ou
Un rêve délicieux devenu réalité ?
D'où vient cette lumière ? Le soleil se lève...
Oh ! Oui : le soleil se lève et éclaire notre amour.
Cet amour si doux, si joyeux, qui nous fait ressentir
le moindre frémissement, le moindre chuchotis,
des millions d'êtres qui nous entourent, et
Qui sont si différents et pourtant si semblables.
C'est ainsi que l'on peut pleurer ou rire de leur histoire :
elle est aussi la nôtre !

les feuilles rouge et ocre, luisent sous mes pas au petit matin,
et je sens l'air humide ruisselé doucement sur ma peau.
une jeune demoiselle sur son cheval gris descend au pas, la petite route en contrebas
vers la petite plage, où la brume et la mer se disputent la place.

Émerveillée, n'osant y croire, la jeune demoiselle aperçut dans les flots,
un couple de dauphins jouant avec la mer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onestlevain.forumactif.org
Akela



Messages : 164
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: Histoire imaginaire, collective et personnelle !   Mar 21 Oct - 18:08

Par une belle journée d'automne,
Le vent soufflait un nouvel air,
Et le temps d'une seconde j'ai pu sentir,
Sa caresse sur ma peau, et les frissons parcourir
Mon corps entier.
Est ce que c'est un souvenir ou
Un rêve délicieux devenu réalité ?
D'où vient cette lumière ? Le soleil se lève...
Oh ! Oui : le soleil se lève et éclaire notre amour.
Cet amour si doux, si joyeux, qui nous fait ressentir
le moindre frémissement, le moindre chuchotis,
des millions d'êtres qui nous entourent, et
Qui sont si différents et pourtant si semblables.
C'est ainsi que l'on peut pleurer ou rire de leur histoire :
elle est aussi la nôtre !

les feuilles rouge et ocre, luisent sous mes pas au petit matin,
et je sens l'air humide ruisselé doucement sur ma peau.
une jeune demoiselle sur son cheval gris descend au pas, la petite route en contrebas
vers la petite plage, où la brume et la mer se disputent la place.

Émerveillée, n'osant y croire, la jeune demoiselle aperçut dans les flots,
un couple de dauphins jouant avec la mer
cheval gris s'arrête doucement sur le sable, et demoiselle se rempli les yeux et le coeur
des éclaboussures de lumières irisée, que chaque bond des dauphins, fait gicler..
la brume a disparue,
et le soleil tout neuf envoie des notes mauves et roses sur l'horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akela



Messages : 164
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: suite   Mer 22 Oct - 9:43

Par une belle journée d'automne,
Le vent soufflait un nouvel air,
Et le temps d'une seconde j'ai pu sentir,
Sa caresse sur ma peau, et les frissons parcourir
Mon corps entier.
Est ce que c'est un souvenir ou
Un rêve délicieux devenu réalité ?
D'où vient cette lumière ? Le soleil se lève...
Oh ! Oui : le soleil se lève et éclaire notre amour.
Cet amour si doux, si joyeux, qui nous fait ressentir
le moindre frémissement, le moindre chuchotis,
des millions d'êtres qui nous entourent, et
Qui sont si différents et pourtant si semblables.
C'est ainsi que l'on peut pleurer ou rire de leur histoire :
elle est aussi la nôtre !

les feuilles rouge et ocre, luisent sous mes pas au petit matin,
et je sens l'air humide ruisselé doucement sur ma peau.
une jeune demoiselle sur son cheval gris descend au pas, la petite route en contrebas
vers la petite plage, où la brume et la mer se disputent la place.

Émerveillée, n'osant y croire, la jeune demoiselle aperçut dans les flots,
un couple de dauphins jouant avec la mer
cheval gris s'arrête doucement sur le sable, et demoiselle se rempli les yeux et le coeur
des éclaboussures de lumières irisée, que chaque bond des dauphins, fait gicler..
la brume a disparue,
et le soleil tout neuf envoie des notes mauves et roses sur l'horizon.

le temps s'est arrêté
la demoiselle sur son cheval gris s'est figée,le rire des dauphins s'égrène dans l'air,
et là , assis sur le sable humide proche de la vague qui s'étire, un couple silencieux
sirote un verre de champagne.Une bougie allumée est plantée dans le sable devant eux
et à leur coté la bouteille est à demi enterrée, au frais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 287
Date d'inscription : 20/09/2008

MessageSujet: Re: Histoire imaginaire, collective et personnelle !   Mer 22 Oct - 10:46

Par une belle journée d'automne,
Le vent soufflait un nouvel air,
Et le temps d'une seconde j'ai pu sentir,
Sa caresse sur ma peau, et les frissons parcourir
Mon corps entier.
Est ce que c'est un souvenir ou
Un rêve délicieux devenu réalité ?
D'où vient cette lumière ? Le soleil se lève...
Oh ! Oui : le soleil se lève et éclaire notre amour.
Cet amour si doux, si joyeux, qui nous fait ressentir
le moindre frémissement, le moindre chuchotis,
des millions d'êtres qui nous entourent, et
Qui sont si différents et pourtant si semblables.
C'est ainsi que l'on peut pleurer ou rire de leur histoire :
elle est aussi la nôtre !

les feuilles rouge et ocre, luisent sous mes pas au petit matin,
et je sens l'air humide ruisselé doucement sur ma peau.
une jeune demoiselle sur son cheval gris descend au pas, la petite route en contrebas
vers la petite plage, où la brume et la mer se disputent la place.

Émerveillée, n'osant y croire, la jeune demoiselle aperçut dans les flots,
un couple de dauphins jouant avec la mer
cheval gris s'arrête doucement sur le sable, et demoiselle se rempli les yeux et le coeur
des éclaboussures de lumières irisée, que chaque bond des dauphins, fait gicler..
la brume a disparue,
et le soleil tout neuf envoie des notes mauves et roses sur l'horizon.

le temps s'est arrêté
la demoiselle sur son cheval gris s'est figée,le rire des dauphins s'égrène dans l'air,
et là , assis sur le sable humide proche de la vague qui s'étire, un couple silencieux
sirote un verre de champagne.Une bougie allumée est plantée dans le sable devant eux
et à leur coté la bouteille est à demi enterrée, au frais

C'est leur premier anniversaire de mariage : ils se sont rencontrés là, sur cette plage.
Deux rêveurs qui ont reposés leurs pieds sur terre en re-connaissant, ici.
Dans leurs rêves, ils se connaissaient déjà très bien.
La réalité n'a fait que matérialiser leur amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onestlevain.forumactif.org
dela chenille au papillon

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: Histoire imaginaire, collective et personnelle !   Jeu 23 Oct - 18:48

Par une belle journée d'automne,
Le vent soufflait un nouvel air,
Et le temps d'une seconde j'ai pu sentir,
Sa caresse sur ma peau, et les frissons parcourir
Mon corps entier.
Est ce que c'est un souvenir ou
Un rêve délicieux devenu réalité ?
D'où vient cette lumière ? Le soleil se lève...
Oh ! Oui : le soleil se lève et éclaire notre amour.
Cet amour si doux, si joyeux, qui nous fait ressentir
le moindre frémissement, le moindre chuchotis,
des millions d'êtres qui nous entourent, et
Qui sont si différents et pourtant si semblables.
C'est ainsi que l'on peut pleurer ou rire de leur histoire :
elle est aussi la nôtre !

Les feuilles rouges et ocres, luisent sous mes pas au petit matin,
et je sens l'air humide ruisseler doucement sur ma peau.
Une jeune demoiselle sur son cheval gris descend au pas, la petite route en contrebas
vers la petite plage, où la brume et la mer se disputent la place.

Émerveillée, n'osant y croire, la jeune demoiselle aperçut dans les flots,
un couple de dauphins jouant avec la mer
cheval gris s'arrête doucement sur le sable, et demoiselle se rempli les yeux et le coeur
des éclaboussures de lumières irisée, que chaque bond des dauphins, fait gicler..
la brume a disparue,
et le soleil tout neuf envoie des notes mauves et roses sur l'horizon.

le temps s'est arrêté
la demoiselle sur son cheval gris s'est figée,le rire des dauphins s'égrène dans l'air,
et là , assis sur le sable humide proche de la vague qui s'étire, un couple silencieux
sirote un verre de champagne.Une bougie allumée est plantée dans le sable devant eux
et à leur coté la bouteille est à demi enterrée, au frais

C'est leur premier anniversaire de mariage : ils se sont rencontrés là, sur cette plage.
Deux rêveurs qui ont reposés leurs pieds sur terre en re-connaissant, ici.
Dans leurs rêves, ils se connaissaient déjà très bien.
La réalité n'a fait que matérialiser leur amour.

... Cet amour fait tressaillir leurs cœurs
et les yeux dans les yeux...
où la lueur de la bougie rejoint le reflet du soleil,
le champagne aidant,
leur rire est si clair .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akela



Messages : 164
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: Histoire imaginaire, collective et personnelle !   Ven 24 Oct - 13:07

Par une belle journée d'automne,
Le vent soufflait un nouvel air,
Et le temps d'une seconde j'ai pu sentir,
Sa caresse sur ma peau, et les frissons parcourir
Mon corps entier.
Est ce que c'est un souvenir ou
Un rêve délicieux devenu réalité ?
D'où vient cette lumière ? Le soleil se lève...
Oh ! Oui : le soleil se lève et éclaire notre amour.
Cet amour si doux, si joyeux, qui nous fait ressentir
le moindre frémissement, le moindre chuchotis,
des millions d'êtres qui nous entourent, et
Qui sont si différents et pourtant si semblables.
C'est ainsi que l'on peut pleurer ou rire de leur histoire :
elle est aussi la nôtre !

les feuilles rouge et ocre, luisent sous mes pas au petit matin,
et je sens l'air humide ruisselé doucement sur ma peau.
une jeune demoiselle sur son cheval gris descend au pas, la petite route en contrebas
vers la petite plage, où la brume et la mer se disputent la place.

Émerveillée, n'osant y croire, la jeune demoiselle aperçut dans les flots,
un couple de dauphins jouant avec la mer
cheval gris s'arrête doucement sur le sable, et demoiselle se rempli les yeux et le coeur
des éclaboussures de lumières irisée, que chaque bond des dauphins, fait gicler..
la brume a disparue,
et le soleil tout neuf envoie des notes mauves et roses sur l'horizon.

le temps s'est arrêté
la demoiselle sur son cheval gris s'est figée,le rire des dauphins s'égrène dans l'air,
et là , assis sur le sable humide proche de la vague qui s'étire, un couple silencieux
sirote un verre de champagne.Une bougie allumée est plantée dans le sable devant eux
et à leur coté la bouteille est à demi enterrée, au frais

C'est leur premier anniversaire de mariage : ils se sont rencontrés là, sur cette plage.
Deux rêveurs qui ont reposés leurs pieds sur terre en re-connaissant, ici.
Dans leurs rêves, ils se connaissaient déjà très bien.
La réalité n'a fait que matérialiser leur amour.

... Cet amour fait tressaillir leurs cœurs
et les yeux dans les yeux...
où la lueur de la bougie rejoint le reflet du soleil,
le champagne aidant,
leur rire est si clair .....

rires cristallins, des dauphins et des amants, rire silencieux de demoiselle, comme un rêve dans un rêve

je me frotte les yeux, tout s'évapore doucement, et un petit nuage malicieux attrape, le rêve, il en devient tout rose de plaisir, et en dansant il emmène au large, l'amour ; la joie , la beauté d'un moment, pour en faire profiter tout un chacun.

mains dans les poches et coeur au chaud, je reprend le sentier escarpé de la falaise....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 287
Date d'inscription : 20/09/2008

MessageSujet: Re: Histoire imaginaire, collective et personnelle !   Ven 24 Oct - 17:49

Par une belle journée d'automne,
Le vent soufflait un nouvel air,
Et le temps d'une seconde j'ai pu sentir,
Sa caresse sur ma peau, et les frissons parcourir
Mon corps entier.
Est ce que c'est un souvenir ou
Un rêve délicieux devenu réalité ?

D'où vient cette lumière ? Le soleil se lève...
Oh ! Oui : le soleil se lève et éclaire notre amour.
Cet amour si doux, si joyeux, qui nous fait ressentir
Le moindre frémissement, le moindre chuchotis,
Des millions d'êtres qui nous entourent, et
Qui sont si différents et pourtant si semblables.
C'est ainsi que l'on peut pleurer ou rire de leur histoire :
Elle est aussi la nôtre !

Les feuilles rouges et ocres, luisent sous mes pas au petit matin,
Et je sens l'air humide ruisseler doucement sur ma peau.

Une jeune demoiselle sur son cheval gris descend au pas, la petite route en contrebas
vers la petite plage, où la brume et la mer se disputent la place.

Émerveillée, n'osant y croire, la jeune demoiselle aperçut dans les flots,
un couple de dauphins jouant avec la mer.
Cheval gris s'arrête doucement sur le sable, et demoiselle se rempli les yeux et le cœur des éclaboussures de lumières irisée, que chaque bond des dauphins, fait gicler..

La brume a disparue,
et le soleil tout neuf envoie des notes
Mauves et roses sur l'horizon.

Le temps s'est arrêté,
La demoiselle sur son cheval gris s'est figée,
Le rire des dauphins s'égrène dans l'air,
Et là , assis sur le sable humide proche de la vague qui s'étire,
Un couple silencieux sirote un verre de champagne.
Une bougie allumée est plantée dans le sable devant eux
et à leur coté la bouteille est à demi enterrée, au frais.

C'est leur premier anniversaire de mariage : ils se sont rencontrés là,
Sur cette plage.
Deux rêveurs qui ont reposés leurs pieds sur terre en re-connaissant, ici.
Dans leurs rêves, ils se connaissaient déjà très bien.
La réalité n'a fait que matérialiser leur amour.

... Cet amour fait tressaillir leurs cœurs
et les yeux dans les yeux...
où la lueur de la bougie rejoint le reflet du soleil,
le champagne aidant,
leur rire est si clair .....

Rires cristallins, des dauphins et des amants, rire silencieux de demoiselle, comme un rêve dans un rêve...

Je me frotte les yeux, tout s'évapore doucement, et un petit nuage malicieux attrape, le rêve, il en devient tout rose de plaisir, et en dansant il emmène au large, l'amour, la joie , la beauté d'un moment, pour en faire profiter tout un chacun.

Mains dans les poches et cœur au chaud, je reprends le sentier escarpé de la falaise....
Soudain, un papillon passe et virevolte juste devant moi, semblant me dire "j'ai un message pour toi".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onestlevain.forumactif.org
crepuscule

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/09/2008

MessageSujet: Re: Histoire imaginaire, collective et personnelle !   Sam 25 Oct - 21:36

Par une belle journée d'automne,
Le vent soufflait un nouvel air,
Et le temps d'une seconde j'ai pu sentir,
Sa caresse sur ma peau, et les frissons parcourir
Mon corps entier.
Est ce que c'est un souvenir ou
Un rêve délicieux devenu réalité ?

D'où vient cette lumière ? Le soleil se lève...
Oh ! Oui : le soleil se lève et éclaire notre amour.
Cet amour si doux, si joyeux, qui nous fait ressentir
Le moindre frémissement, le moindre chuchotis,
Des millions d'êtres qui nous entourent, et
Qui sont si différents et pourtant si semblables.
C'est ainsi que l'on peut pleurer ou rire de leur histoire :
Elle est aussi la nôtre !

Les feuilles rouges et ocres, luisent sous mes pas au petit matin,
Et je sens l'air humide ruisseler doucement sur ma peau.

Une jeune demoiselle sur son cheval gris descend au pas, la petite route en contrebas
vers la petite plage, où la brume et la mer se disputent la place.

Émerveillée, n'osant y croire, la jeune demoiselle aperçut dans les flots,
un couple de dauphins jouant avec la mer.
Cheval gris s'arrête doucement sur le sable, et demoiselle se rempli les yeux et le cœur des éclaboussures de lumières irisée, que chaque bond des dauphins, fait gicler..

La brume a disparue,
et le soleil tout neuf envoie des notes
Mauves et roses sur l'horizon.

Le temps s'est arrêté,
La demoiselle sur son cheval gris s'est figée,
Le rire des dauphins s'égrène dans l'air,
Et là , assis sur le sable humide proche de la vague qui s'étire,
Un couple silencieux sirote un verre de champagne.
Une bougie allumée est plantée dans le sable devant eux
et à leur coté la bouteille est à demi enterrée, au frais.

C'est leur premier anniversaire de mariage : ils se sont rencontrés là,
Sur cette plage.
Deux rêveurs qui ont reposés leurs pieds sur terre en re-connaissant, ici.
Dans leurs rêves, ils se connaissaient déjà très bien.
La réalité n'a fait que matérialiser leur amour.

... Cet amour fait tressaillir leurs cœurs
et les yeux dans les yeux...
où la lueur de la bougie rejoint le reflet du soleil,
le champagne aidant,
leur rire est si clair .....

Rires cristallins, des dauphins et des amants, rire silencieux de demoiselle, comme un rêve dans un rêve...

Je me frotte les yeux, tout s'évapore doucement, et un petit nuage malicieux attrape, le rêve, il en devient tout rose de plaisir, et en dansant il emmène au large, l'amour, la joie , la beauté d'un moment, pour en faire profiter tout un chacun.

Mains dans les poches et cœur au chaud, je reprends le sentier escarpé de la falaise....
Soudain, un papillon passe et virevolte juste devant moi, semblant me dire "j'ai un message pour toi".
"il existe d'autres mondes autour de toi et tu pourrais continuer ta ballade".
-"montre moi papillon, je te suis"
soudain, je me retrouve sur les ailes du papillon, je sens la douceur de l'air sur ma peau, des parfums inconnus, les couleurs changent, les milliards de grains de poussière se dissipent et je découvre, là, sous mes yeux, un univers irisé et cristallin. je peux devinez chaque brin d'herbe tellement l'atmosphère est clair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akela



Messages : 164
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: histoire réelle du rêve...   Dim 26 Oct - 9:49

Par une belle journée d'automne,
Le vent soufflait un nouvel air,
Et le temps d'une seconde j'ai pu sentir,
Sa caresse sur ma peau, et les frissons parcourir
Mon corps entier.
Est ce que c'est un souvenir ou
Un rêve délicieux devenu réalité ?

D'où vient cette lumière ? Le soleil se lève...
Oh ! Oui : le soleil se lève et éclaire notre amour.
Cet amour si doux, si joyeux, qui nous fait ressentir
Le moindre frémissement, le moindre chuchotis,
Des millions d'êtres qui nous entourent, et
Qui sont si différents et pourtant si semblables.
C'est ainsi que l'on peut pleurer ou rire de leur histoire :
Elle est aussi la nôtre !

Les feuilles rouges et ocres, luisent sous mes pas au petit matin,
Et je sens l'air humide ruisseler doucement sur ma peau.

Une jeune demoiselle sur son cheval gris descend au pas, la petite route en contrebas
vers la petite plage, où la brume et la mer se disputent la place.

Émerveillée, n'osant y croire, la jeune demoiselle aperçut dans les flots,
un couple de dauphins jouant avec la mer.
Cheval gris s'arrête doucement sur le sable, et demoiselle se rempli les yeux et le cœur des éclaboussures de lumières irisée, que chaque bond des dauphins, fait gicler..

La brume a disparue,
et le soleil tout neuf envoie des notes
Mauves et roses sur l'horizon.

Le temps s'est arrêté,
La demoiselle sur son cheval gris s'est figée,
Le rire des dauphins s'égrène dans l'air,
Et là , assis sur le sable humide proche de la vague qui s'étire,
Un couple silencieux sirote un verre de champagne.
Une bougie allumée est plantée dans le sable devant eux
et à leur coté la bouteille est à demi enterrée, au frais.

C'est leur premier anniversaire de mariage : ils se sont rencontrés là,
Sur cette plage.
Deux rêveurs qui ont reposés leurs pieds sur terre en re-connaissant, ici.
Dans leurs rêves, ils se connaissaient déjà très bien.
La réalité n'a fait que matérialiser leur amour.

... Cet amour fait tressaillir leurs cœurs
et les yeux dans les yeux...
où la lueur de la bougie rejoint le reflet du soleil,
le champagne aidant,
leur rire est si clair .....

Rires cristallins, des dauphins et des amants, rire silencieux de demoiselle, comme un rêve dans un rêve...

Je me frotte les yeux, tout s'évapore doucement, et un petit nuage malicieux attrape, le rêve, il en devient tout rose de plaisir, et en dansant il emmène au large, l'amour, la joie , la beauté d'un moment, pour en faire profiter tout un chacun.

Mains dans les poches et cœur au chaud, je reprends le sentier escarpé de la falaise....
Soudain, un papillon passe et virevolte juste devant moi, semblant me dire "j'ai un message pour toi".
"il existe d'autres mondes autour de toi et tu pourrais continuer ta ballade".
-"montre moi papillon, je te suis"
soudain, je me retrouve sur les ailes du papillon, je sens la douceur de l'air sur ma peau, des parfums inconnus, les couleurs changent, les milliards de grains de poussière se dissipent et je découvre, là, sous mes yeux, un univers irisé et cristallin. je peux devinez chaque brin d'herbe tellement l'atmosphère est clair.

Papillon s'est posé, mes pieds nus glissent sur un sentier de mousse douce et lumineuse, l'herbe émet une note bleutée ,le ciel pur, si pur...est d'un mauve rosé.. je plane
au loin...y-a-t-il ici un au loin..? j'aperçois une sorte de village nacré, et le désir de m'y rendre soulève mon corps, et instantanément...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 287
Date d'inscription : 20/09/2008

MessageSujet: Re: Histoire imaginaire, collective et personnelle !   Dim 26 Oct - 10:38

Par une belle journée d'automne,
Le vent soufflait un nouvel air,
Et le temps d'une seconde j'ai pu sentir,
Sa caresse sur ma peau, et les frissons parcourir
Mon corps entier.
Est ce que c'est un souvenir ou
Un rêve délicieux devenu réalité ?

D'où vient cette lumière ? Le soleil se lève...
Oh ! Oui : le soleil se lève et éclaire notre amour.
Cet amour si doux, si joyeux, qui nous fait ressentir
Le moindre frémissement, le moindre chuchotis,
Des millions d'êtres qui nous entourent, et
Qui sont si différents et pourtant si semblables.
C'est ainsi que l'on peut pleurer ou rire de leur histoire :
Elle est aussi la nôtre !

Les feuilles rouges et ocres, luisent sous mes pas au petit matin,
Et je sens l'air humide ruisseler doucement sur ma peau.

Une jeune demoiselle sur son cheval gris descend au pas, la petite route en contrebas
vers la petite plage, où la brume et la mer se disputent la place.

Émerveillée, n'osant y croire, la jeune demoiselle aperçut dans les flots,
un couple de dauphins jouant avec la mer.
Cheval gris s'arrête doucement sur le sable, et demoiselle se rempli les yeux et le cœur des éclaboussures de lumières irisée, que chaque bond des dauphins, fait gicler..

La brume a disparue,
et le soleil tout neuf envoie des notes
Mauves et roses sur l'horizon.

Le temps s'est arrêté,
La demoiselle sur son cheval gris s'est figée,
Le rire des dauphins s'égrène dans l'air,
Et là , assis sur le sable humide proche de la vague qui s'étire,
Un couple silencieux sirote un verre de champagne.
Une bougie allumée est plantée dans le sable devant eux
et à leur coté la bouteille est à demi enterrée, au frais.

C'est leur premier anniversaire de mariage : ils se sont rencontrés là,
Sur cette plage.
Deux rêveurs qui ont reposés leurs pieds sur terre en re-connaissant, ici.
Dans leurs rêves, ils se connaissaient déjà très bien.
La réalité n'a fait que matérialiser leur amour.

... Cet amour fait tressaillir leurs cœurs
et les yeux dans les yeux...
où la lueur de la bougie rejoint le reflet du soleil,
le champagne aidant,
leur rire est si clair .....

Rires cristallins, des dauphins et des amants, rire silencieux de demoiselle, comme un rêve dans un rêve...

Je me frotte les yeux, tout s'évapore doucement, et un petit nuage malicieux attrape, le rêve, il en devient tout rose de plaisir, et en dansant il emmène au large, l'amour, la joie , la beauté d'un moment, pour en faire profiter tout un chacun.

Mains dans les poches et cœur au chaud, je reprends le sentier escarpé de la falaise....
Soudain, un papillon passe et virevolte juste devant moi, semblant me dire "j'ai un message pour toi".
"il existe d'autres mondes autour de toi et tu pourrais continuer ta ballade".
-"montre moi papillon, je te suis"
soudain, je me retrouve sur les ailes du papillon, je sens la douceur de l'air sur ma peau, des parfums inconnus, les couleurs changent, les milliards de grains de poussière se dissipent et je découvre, là, sous mes yeux, un univers irisé et cristallin. je peux devinez chaque brin d'herbe tellement l'atmosphère est clair.

Papillon s'est posé, mes pieds nus glissent sur un sentier de mousse douce et lumineuse, l'herbe émet une note bleutée ,le ciel pur, si pur...est d'un mauve rosé.. je plane
au loin...y-a-t-il ici un au loin..? j'aperçois une sorte de village nacré, et le désir de m'y rendre soulève mon corps, et instantanément...

Juste le temps d'un clignement d'yeux, et je me retrouve sur le bord d'un puits, au cœur de ce village nacré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onestlevain.forumactif.org
HERA

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 24/10/2008
Age : 53
Localisation : FRANCE (54)

MessageSujet: Re: Histoire imaginaire, collective et personnelle !   Dim 26 Oct - 16:12

Admin a écrit:
Par une belle journée d'automne,
Le vent soufflait un nouvel air,
Et le temps d'une seconde j'ai pu sentir,
Sa caresse sur ma peau, et les frissons parcourir
Mon corps entier.
Est ce que c'est un souvenir ou
Un rêve délicieux devenu réalité ?

D'où vient cette lumière ? Le soleil se lève...
Oh ! Oui : le soleil se lève et éclaire notre amour.
Cet amour si doux, si joyeux, qui nous fait ressentir
Le moindre frémissement, le moindre chuchotis,
Des millions d'êtres qui nous entourent, et
Qui sont si différents et pourtant si semblables.
C'est ainsi que l'on peut pleurer ou rire de leur histoire :
Elle est aussi la nôtre !

Les feuilles rouges et ocres, luisent sous mes pas au petit matin,
Et je sens l'air humide ruisseler doucement sur ma peau.

Une jeune demoiselle sur son cheval gris descend au pas, la petite route en contrebas
vers la petite plage, où la brume et la mer se disputent la place.

Émerveillée, n'osant y croire, la jeune demoiselle aperçut dans les flots,
un couple de dauphins jouant avec la mer.
Cheval gris s'arrête doucement sur le sable, et demoiselle se rempli les yeux et le cœur des éclaboussures de lumières irisée, que chaque bond des dauphins, fait gicler..

La brume a disparue,
et le soleil tout neuf envoie des notes
Mauves et roses sur l'horizon.

Le temps s'est arrêté,
La demoiselle sur son cheval gris s'est figée,
Le rire des dauphins s'égrène dans l'air,
Et là , assis sur le sable humide proche de la vague qui s'étire,
Un couple silencieux sirote un verre de champagne.
Une bougie allumée est plantée dans le sable devant eux
et à leur coté la bouteille est à demi enterrée, au frais.

C'est leur premier anniversaire de mariage : ils se sont rencontrés là,
Sur cette plage.
Deux rêveurs qui ont reposés leurs pieds sur terre en re-connaissant, ici.
Dans leurs rêves, ils se connaissaient déjà très bien.
La réalité n'a fait que matérialiser leur amour.

... Cet amour fait tressaillir leurs cœurs
et les yeux dans les yeux...
où la lueur de la bougie rejoint le reflet du soleil,
le champagne aidant,
leur rire est si clair .....

Rires cristallins, des dauphins et des amants, rire silencieux de demoiselle, comme un rêve dans un rêve...

Je me frotte les yeux, tout s'évapore doucement, et un petit nuage malicieux attrape, le rêve, il en devient tout rose de plaisir, et en dansant il emmène au large, l'amour, la joie , la beauté d'un moment, pour en faire profiter tout un chacun.

Mains dans les poches et cœur au chaud, je reprends le sentier escarpé de la falaise....
Soudain, un papillon passe et virevolte juste devant moi, semblant me dire "j'ai un message pour toi".
"il existe d'autres mondes autour de toi et tu pourrais continuer ta ballade".
-"montre moi papillon, je te suis"
soudain, je me retrouve sur les ailes du papillon, je sens la douceur de l'air sur ma peau, des parfums inconnus, les couleurs changent, les milliards de grains de poussière se dissipent et je découvre, là, sous mes yeux, un univers irisé et cristallin. je peux devinez chaque brin d'herbe tellement l'atmosphère est clair.

Papillon s'est posé, mes pieds nus glissent sur un sentier de mousse douce et lumineuse, l'herbe émet une note bleutée ,le ciel pur, si pur...est d'un mauve rosé.. je plane
au loin...y-a-t-il ici un au loin..? j'aperçois une sorte de village nacré, et le désir de m'y rendre soulève mon corps, et instantanément...

Juste le temps d'un clignement d'yeux, et je me retrouve sur le bord d'un puits, au cœur de ce village nacré.
Et soudain derrière le puit apparut un fier guerrier revêtu de armure et monté sur un étalon blanc comme neige, un plumet laiteux surmontait gracieusement son casque d'acier poli et une légère écharpe de soie bleue flottait dans son dos, ce guerrier n'était autre que O'Donoghue, et dans son sillage s'engouffra un essaim de jeunes gens liés les uns aux autres par des guirlandes de fleurs printanières.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
crepuscule

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/09/2008

MessageSujet: Re: Histoire imaginaire, collective et personnelle !   Dim 26 Oct - 22:27

Par une belle journée d'automne,
Le vent soufflait un nouvel air,
Et le temps d'une seconde j'ai pu sentir,
Sa caresse sur ma peau, et les frissons parcourir
Mon corps entier.
Est ce que c'est un souvenir ou
Un rêve délicieux devenu réalité ?

D'où vient cette lumière ? Le soleil se lève...
Oh ! Oui : le soleil se lève et éclaire notre amour.
Cet amour si doux, si joyeux, qui nous fait ressentir
Le moindre frémissement, le moindre chuchotis,
Des millions d'êtres qui nous entourent, et
Qui sont si différents et pourtant si semblables.
C'est ainsi que l'on peut pleurer ou rire de leur histoire :
Elle est aussi la nôtre !

Les feuilles rouges et ocres, luisent sous mes pas au petit matin,
Et je sens l'air humide ruisseler doucement sur ma peau.

Une jeune demoiselle sur son cheval gris descend au pas, la petite route en contrebas
vers la petite plage, où la brume et la mer se disputent la place.

Émerveillée, n'osant y croire, la jeune demoiselle aperçut dans les flots,
un couple de dauphins jouant avec la mer.
Cheval gris s'arrête doucement sur le sable, et demoiselle se rempli les yeux et le cœur des éclaboussures de lumières irisée, que chaque bond des dauphins, fait gicler..

La brume a disparue,
et le soleil tout neuf envoie des notes
Mauves et roses sur l'horizon.

Le temps s'est arrêté,
La demoiselle sur son cheval gris s'est figée,
Le rire des dauphins s'égrène dans l'air,
Et là , assis sur le sable humide proche de la vague qui s'étire,
Un couple silencieux sirote un verre de champagne.
Une bougie allumée est plantée dans le sable devant eux
et à leur coté la bouteille est à demi enterrée, au frais.

C'est leur premier anniversaire de mariage : ils se sont rencontrés là,
Sur cette plage.
Deux rêveurs qui ont reposés leurs pieds sur terre en re-connaissant, ici.
Dans leurs rêves, ils se connaissaient déjà très bien.
La réalité n'a fait que matérialiser leur amour.

... Cet amour fait tressaillir leurs cœurs
et les yeux dans les yeux...
où la lueur de la bougie rejoint le reflet du soleil,
le champagne aidant,
leur rire est si clair .....

Rires cristallins, des dauphins et des amants, rire silencieux de demoiselle, comme un rêve dans un rêve...

Je me frotte les yeux, tout s'évapore doucement, et un petit nuage malicieux attrape, le rêve, il en devient tout rose de plaisir, et en dansant il emmène au large, l'amour, la joie , la beauté d'un moment, pour en faire profiter tout un chacun.

Mains dans les poches et cœur au chaud, je reprends le sentier escarpé de la falaise....
Soudain, un papillon passe et virevolte juste devant moi, semblant me dire "j'ai un message pour toi".
"il existe d'autres mondes autour de toi et tu pourrais continuer ta ballade".
-"montre moi papillon, je te suis"
soudain, je me retrouve sur les ailes du papillon, je sens la douceur de l'air sur ma peau, des parfums inconnus, les couleurs changent, les milliards de grains de poussière se dissipent et je découvre, là, sous mes yeux, un univers irisé et cristallin. je peux devinez chaque brin d'herbe tellement l'atmosphère est clair.

Papillon s'est posé, mes pieds nus glissent sur un sentier de mousse douce et lumineuse, l'herbe émet une note bleutée ,le ciel pur, si pur...est d'un mauve rosé.. je plane
au loin...y-a-t-il ici un au loin..? j'aperçois une sorte de village nacré, et le désir de m'y rendre soulève mon corps, et instantanément...

Juste le temps d'un clignement d'yeux, et je me retrouve sur le bord d'un puits, au cœur de ce village nacré.
Et soudain derrière le puit apparut un fier guerrier revêtu de armure et monté sur un étalon blanc comme neige, un plumet laiteux surmontait gracieusement son casque d'acier poli et une légère écharpe de soie bleue flottait dans son dos, ce guerrier n'était autre que O'Donoghue, et dans son sillage s'engouffra un essaim de jeunes gens liés les uns aux autres par des guirlandes de fleurs printanières.
intantanément, apparurent une nuée de jeunes filles agitant de petites cloches cristallines. elles semblaient voleter au-dessus du sol, tellement légères et gracieuses. chacune alla saluer o'donoghue, leur rêve personnifié. lui souriait, mais son regard semblait chercher qque chose ou plutôt qqu'un ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akela



Messages : 164
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: Histoire imaginaire, collective et personnelle !   Lun 27 Oct - 8:52

Par une belle journée d'automne,
Le vent soufflait un nouvel air,
Et le temps d'une seconde j'ai pu sentir,
Sa caresse sur ma peau, et les frissons parcourir
Mon corps entier.
Est ce que c'est un souvenir ou
Un rêve délicieux devenu réalité ?

D'où vient cette lumière ? Le soleil se lève...
Oh ! Oui : le soleil se lève et éclaire notre amour.
Cet amour si doux, si joyeux, qui nous fait ressentir
Le moindre frémissement, le moindre chuchotis,
Des millions d'êtres qui nous entourent, et
Qui sont si différents et pourtant si semblables.
C'est ainsi que l'on peut pleurer ou rire de leur histoire :
Elle est aussi la nôtre !

Les feuilles rouges et ocres, luisent sous mes pas au petit matin,
Et je sens l'air humide ruisseler doucement sur ma peau.

Une jeune demoiselle sur son cheval gris descend au pas, la petite route en contrebas
vers la petite plage, où la brume et la mer se disputent la place.

Émerveillée, n'osant y croire, la jeune demoiselle aperçut dans les flots,
un couple de dauphins jouant avec la mer.
Cheval gris s'arrête doucement sur le sable, et demoiselle se rempli les yeux et le cœur des éclaboussures de lumières irisée, que chaque bond des dauphins, fait gicler..

La brume a disparue,
et le soleil tout neuf envoie des notes
Mauves et roses sur l'horizon.

Le temps s'est arrêté,
La demoiselle sur son cheval gris s'est figée,
Le rire des dauphins s'égrène dans l'air,
Et là , assis sur le sable humide proche de la vague qui s'étire,
Un couple silencieux sirote un verre de champagne.
Une bougie allumée est plantée dans le sable devant eux
et à leur coté la bouteille est à demi enterrée, au frais.

C'est leur premier anniversaire de mariage : ils se sont rencontrés là,
Sur cette plage.
Deux rêveurs qui ont reposés leurs pieds sur terre en re-connaissant, ici.
Dans leurs rêves, ils se connaissaient déjà très bien.
La réalité n'a fait que matérialiser leur amour.

... Cet amour fait tressaillir leurs cœurs
et les yeux dans les yeux...
où la lueur de la bougie rejoint le reflet du soleil,
le champagne aidant,
leur rire est si clair .....

Rires cristallins, des dauphins et des amants, rire silencieux de demoiselle, comme un rêve dans un rêve...

Je me frotte les yeux, tout s'évapore doucement, et un petit nuage malicieux attrape, le rêve, il en devient tout rose de plaisir, et en dansant il emmène au large, l'amour, la joie , la beauté d'un moment, pour en faire profiter tout un chacun.

Mains dans les poches et cœur au chaud, je reprends le sentier escarpé de la falaise....
Soudain, un papillon passe et virevolte juste devant moi, semblant me dire "j'ai un message pour toi".
"il existe d'autres mondes autour de toi et tu pourrais continuer ta ballade".
-"montre moi papillon, je te suis"
soudain, je me retrouve sur les ailes du papillon, je sens la douceur de l'air sur ma peau, des parfums inconnus, les couleurs changent, les milliards de grains de poussière se dissipent et je découvre, là, sous mes yeux, un univers irisé et cristallin. je peux devinez chaque brin d'herbe tellement l'atmosphère est clair.

Papillon s'est posé, mes pieds nus glissent sur un sentier de mousse douce et lumineuse, l'herbe émet une note bleutée ,le ciel pur, si pur...est d'un mauve rosé.. je plane
au loin...y-a-t-il ici un au loin..? j'aperçois une sorte de village nacré, et le désir de m'y rendre soulève mon corps, et instantanément...

Juste le temps d'un clignement d'yeux, et je me retrouve sur le bord d'un puits, au cœur de ce village nacré.
Et soudain derrière le puit apparut un fier guerrier revêtu de armure et monté sur un étalon blanc comme neige, un plumet laiteux surmontait gracieusement son casque d'acier poli et une légère écharpe de soie bleue flottait dans son dos, ce guerrier n'était autre que O'Donoghue, et dans son sillage s'engouffra un essaim de jeunes gens liés les uns aux autres par des guirlandes de fleurs printanières.
intantanément, apparurent une nuée de jeunes filles agitant de petites cloches cristallines. elles semblaient voleter au-dessus du sol, tellement légères et gracieuses. chacune alla saluer o'donoghue, leur rêve personnifié. lui souriait, mais son regard semblait chercher qque chose ou plutôt qqu'un ...

la fête bat son plein, autour du puits sur la place ronde du village de nacre.
les filles dansent et rient, et le guerrier souri à son rêve ..
alors, du puits jailli, comme un feu d'artifice, une eau qui ne mouille pas..
et toutes ces gouttes aux mille couleurs,dessinent en dansant le voeu d'amour du guerrier, qui tend les bras...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire imaginaire, collective et personnelle !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire imaginaire, collective et personnelle !
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le sacrifice
» TWILIGHT
» Mon histoire avec Dieu
» Le copain d''Iliasse a sévi : fiche de lecture TRES PERSONNELLE sur Cyrano
» Foi collective ou foi individuelle ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Loup Y Es-Tu ?! :: Loup Y Es-Tu ?! :: Inspirations-
Sauter vers: