Loup Y Es-Tu ?!

Je souhaite ce forum, un lieu de partage : de réflexion(s), d'idées, de liens. Pour parler de la Vie, de psychologie, d'esprit (dans chaque sens du terme), de nos sages intérieurs ou ... Et aussi de nos lectures et de nos expériences...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 TOBIAS - conférence d'Oslo : du contrôle à la liberté n°5

Aller en bas 
AuteurMessage
Akela



Messages : 164
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: TOBIAS - conférence d'Oslo : du contrôle à la liberté n°5   Lun 10 Nov - 15:34

On va prendre la marche suivante : le mental.
C'est très intéressant parce que c'est de là que vous pensez que vient le contrôle. Mais il ne vient pas de là. Le mental devient le plus grand terrain de jeu pour le contrôle. C'est la place où le contrôle est profondément ancré, nous allons parler de votre mental pour un moment, votre mental, pas celui du voisin ; SVP, VOTRE MENTAL. Dans cette réalité du mental il y a toutes les activités du mental, toutes les informations y sont stockées. Le mental avait été désigné pour aider les anges à faire leur activité sur la terre, le mental était un outil, une ressource, pour vous aider à développer une connaissance spéciale, la connaissance de la dimension dans laquelle vous êtes, pour que vous enregistriez les informations et appreniez de vos expériences passées. Le mental a été désigné pour analyser toutes les réalités de votre dimension et tout ce qui a trait à la profondeur, la hauteur, la largeur, le volume, la quantité, tout ce type de choses. A savoir, le mental n'a jamais été désigné pour prendre en charge les choses comme la philosophie, l'art et des choses encore plus créatives, mais de génération en génération d'humain, on a aussi donné au mental la charge de ces choses là. Le mental a été créé pour aider les anges à être sur la terre et se servir de leur corps humain, à prendre en charge leur vie sur la terre, et à prendre en charge leur corps humain, et tellement plus que ça. Le mental est un endroit où les contrôles sont profondément ancrés. Le mental a créé des sections par lui-même, des partenaires par lui-même, et il a caché tout ça, et il est arrivé à un jeu très intéressant par lui-même. Il ne jouerait pas à ce jeu si les contrôles n'avaient pas de place en lui.
Le mental a des contrôles en surabondance. Pensez à jouer ce jeu pour un moment dans votre propre mental.
– Une grande respiration —
Personne n'est là, il n'y a rien — le mental en a tellement trop sur le dos que vous ne pouvez même plus l'entendre.
Vous l'imposez par contrôles et c'est très difficile de l'écouter. Il est tellement occupé par toutes les choses qu'il est supposé faire, qu'on lui a imposé de faire à travers le contrôle, que c'est très difficile de l'écouter.
Il y a des modalités spirituelles que vous avez entendues à travers l'esprit, rire et faire des plaisanteries de notre côté, parce que ce sont des choses que vous ne faites jamais réellement. Le mental est devenu un tel contrôle d'informations. Nous allons vers un contrôle pour le laisser aller. L'énergie de contrôle sera imposée dans un autre endroit que vous essayez de lâcher. Un contrôle que vous avez, par exemple sur votre contrôle du mental. Si vous en laissez tombez un, on va voir un contrôle que va venir dans un autre endroit. Le but est d'arriver à dire s'il ne faut pas en laisser un là, ou là, ou là. Si on en laisse un là, il en aura un autre là. Le but c'est de tous les laisser. C'est ça qu'il faut dire. Un laissez simple qui se perpétue lui-même maintenant. S'adresser à toute l'énergie du mental, toute l'énergie du cerveau à toute l'activité mentale. C'est vous qui avez l'autorité. Vous êtes le créateur, c'est pourquoi vous avez l'autorité de laisser tomber les contrôles de votre mental. Le contrôle de ce que vous devez penser ou de ce que vous ne devez pas penser. Il est incroyable de voir les gens du nouvel âge avec tous les contrôles qu'ils ont dans leur mental. C'est effrayant parfois. Comment penser certaines choses ? Les bonnes pensées, qu'est-ce qui arrive aux mauvaises pensées ? Elles sont toujours là, elles vont se montrer quelque part ailleurs, elles ont été déniées, leur espace, leur énergie a été cachée, mais elles reviendront quelque part quand vous demandez leur attention, les reconnaissez. Il y a beaucoup de contrôles qui sont faits dans ce que vous appelez la visualisation, l'affirmation, c'est aussi un contrôle, ce n'est pas un flot d'énergie ouvert. Quelquefois vous essayez de contrôler votre vie en disant de bonnes choses et en pensant de bonnes choses, c'est nier l'autre partie de vous-même. C'est un type de contrôle et de manipulation à l'impact très court, ça a un effet bénéfique et positif pour une toute petite période. Surtout vous qui avez pratiqué ces choses dans le passé et d'autres gens qui le font aussi, vous avez pratiqué les affirmations, qui sont tout à fait inefficientes énergétiquement, et c'est très fatiguant pour l'intellect et pour le corps. Ceux qui ont la pratique de ces affirmations contrôlées, semblent être heureux d'une façon artificielle pour une petite période de temps et ils vont aller de plus en plus dans la dépression profonde. Or ils essayent d'aller de plus en plus dans l'affirmation et dans de plus en plus de contrôles et la dépression devient de pire en pire, si bien que finalement ils vont de plus en plus profondément dans l'impression qu'ils ne vont plus s'en sortir par eux-mêmes.
Les contrôles qui ont été posés sur le mental ont été empaquetés et sont envahissants. Si vous voulez bien, Shaumbra, comme créateur, comme le propre créateur de vous-même, laisser tomber les contrôles de votre mental, comprendre, si vous le choisissez, que vous n'en avez plus besoin. Le mental veut retourner à son état naturel, qui coule, à son état naturel d'un courant simple, singulier, qui veut dire compréhensible. Est-ce que ce ne sera pas magnifique de comprendre ce qui se passe là ? Toute cette confusion, ce chaos, ce parcellement, la fragmentation du mental humain, le parcellement de l'être psychologique dans de tout petits secteurs et tout en séparations, on peut commencer tout de suite à le rassembler si vous le choisissez.
Laisser tombez les contrôles de votre mental. Donnez-vous la permission de retourner vers un flot libre. Prenons une grande respiration ensemble. Donnez vous la permission de laisser les contrôles du mental, et écoutez, juste écoutez. Respirez.
Le contrôle : vous dites, mais qu'est ce que je dois écouter ? Tout – la partie importante c'est que vous devez écouter. Rappelez-vous encore une fois d'écouter. Mais cela ne va pas arriver en une seule fois dans un flash. Votre mental va se mettre à travailler encore plus, mais en inspirant en respirant à travers l'écoute, cela va se faire graduellement, facilement et vous allez devenir de plus en plus éveillé aux contrôles que vous avez mis sur votre mental, contrôler la manière dont il pense et il juge déjà. C'est clair que vous mettez des chaussures le matin pour ne pas abîmer vos pieds. C'est clair, à travers les expériences, que c'est mieux de marcher avec des chaussures, cela n'est pas un contrôle, enfin pour le moment. Ne comprenez pas mal le contrôle, le contrôle c'est dire que les chaussures à talons hauts sont mauvaises. Un certain type de chaussures est bon, ou bien que vous deviez marcher cinq kilomètre par jour pour être un être spirituel par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
TOBIAS - conférence d'Oslo : du contrôle à la liberté n°5
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Loup Y Es-Tu ?! :: Loup Y Es-Tu ?! :: Mes sages, messages...-
Sauter vers: